KINESIOLOGIE

    Kinésiologie
    Kinésiologie : parler à son corps pour dénouer les blocages

    Kinésiologie : Parler à son corps

    Cette approche consiste à interroger, par le biais du test musculaire, la mémoire du corps afin de définir l’origine d’une souffrance. Cerner l’origine permet de libérer les émotions non achevées et d’informer le corps d’une nouvelle réalité. A la différence d’une psychothérapie, cette thérapie ne cherche pas à répondre à la question du pourquoi. Sa démarche est d’identifier les traces des souffrances laissées par notre passé, qui se sont imprimées dans notre corps, afin de pouvoir ensuite en modifier l’intensité. Il s’agit d’un travail vers un équilibre global, et non pas sur la résolution d’un symptôme. 

    La kinésiologie permet de faire face aux mieux aux difficultés que nous pouvons rencontrer et de « déprogrammer » les réactions automatiques responsables de nos souffrances. Cette pratique nous donne l’opportunité de faire l’expérience de nouveaux choix pour un mieux-être global.

      KINESIOLOGIE >> L'histoire et les origines

    • La Kinésiologie vient du grec kinésis qui signifie « mouvement » et se définie comme « l’étude du mouvement.

      Cette nouvelle méthode est le fruit de recherches croisées sur la physiologie occidentale et sur l’énergétique chinoise.

      C’est en 1964 que le chiropracteur américain George Goodheart découvre une nouvelle méthode de test musculaire. Il établit un lien direct entre certains muscles et leur connexion aux méridiens d’acupuncture : le tonus musculaire reflèterait l’état de fonctionnement de notre organisme dans sa globalité.

      Il met alors au point un outil permettant d’évaluer le flux énergétique des différents systèmes utilisés en médecines chinoises : le test musculaire qualitatif qui deviendra l’indicateur principal utilisé en kinésiologie.

      Par la suite, Goodheart développe ses recherches et met au point a mis au point de nombreuses techniques qui donneront naissance à la Kinésiologie appliquée.

    • KINESIOLOGIE >> Les bienfaits

    • La kinésiologie est un excellent outil pour la gestion du stress et des émotions, au quotidien.

      Elle permet de prendre conscience de son potentiel et de surmonter les difficultés de la vie grâces à ses ressources intérieures.

      • Faciliter l’apprentissage et la concentration

      • Améliorer ses performances et atteindre ses objectifs

      • Développer la confiance et l’estime de soi

      • Entretenir des relations plus harmonieuses

      • Être plus détendu et serein

      • Retrouver son équilibre général

    • KINESIOLOGIE >> Comment se déroule une séance ?

    • Une séance de kinésiologie c’est une conversation à « trois » entre le praticien, le sujet et son corps !

      Le patient formule dans un premier temps son objectif (qui doit être positif) et le kinésiologue vérifie la pertinence de cet objectif par une pression sur le bras.

      Le praticien va ensuite tester les muscles, le test étant guidé par des questions. On l’appel le test musculaire.

      Puis, il effectue les « corrections » nécessaires, la technique la plus courante étant l’autostimulation, souvent accompagnée de visualisations et respiration.

      En fin de séance, le kinésiologue transmet au patient des exercices qu’il devra effectuer chez lui en toute autonomie, afin d’intégrer le travail réalisé en séance.

    • KINESIOLOGIE >> Combien de séances et à quel prix ?

    • Une séance dure généralement 1h heure.

      Une à 3 séances peuvent être suffisantes. Pour des objectifs plus lourds, il faut compter 8 à 10 séances.

      Tarif d’une séance individuelle (1h) avec un kinésiologue : de 25 à 55 euros

    KINESIOLOGIE

    Kinésiologie
    Kinésiologie : parler à son corps pour dénouer les blocages

    Kinésiologie : Parler à son corps

    Cette approche consiste à interroger, par le biais du test musculaire, la mémoire du corps afin de définir l’origine d’une souffrance. Cerner l’origine permet de libérer les émotions non achevées et d’informer le corps d’une nouvelle réalité. A la différence d’une psychothérapie, cette thérapie ne cherche pas à répondre à la question du pourquoi. Sa démarche est d’identifier les traces des souffrances laissées par notre passé, qui se sont imprimées dans notre corps, afin de pouvoir ensuite en modifier l’intensité. Il s’agit d’un travail vers un équilibre global, et non pas sur la résolution d’un symptôme. 

    La kinésiologie permet de faire face aux mieux aux difficultés que nous pouvons rencontrer et de « déprogrammer » les réactions automatiques responsables de nos souffrances. Cette pratique nous donne l’opportunité de faire l’expérience de nouveaux choix pour un mieux-être global.