Analyse psycho-organique : un voyage intérieur au coeur d'une thérapie psycho-corporelle

L'analyse psycho-organique est une psychothérapie qui intègre dans sa théorie et dans sa pratique une dimension à la fois psychique et corporelle, alliant ainsi  la thérapie analytique et la thérapie psycho-corporelle

L’analyse psycho-organique intègre une dimension à la fois psychique et corporelle, alliant ainsi  la thérapie analytique et la thérapie psychocorporelle. 

L'analyse psycho-organique est un outil d’accompagnement qui s’inscrit dans le développement de la psychothérapie

Il s’agit d’une approche psychothérapeutique qui travaille tout en finesse avec l’inconscient. Elle intègre dans sa théorie et dans sa pratique une dimension à la fois psychique et corporelle, alliant ainsi  la thérapie analytique et la thérapie psychocorporelle. 

L’analyse psycho-organique aide à déceler puis, à défaire les blocages. Elle permet aussi de libérer l'énergie vitale, établissant ainsi une meilleure circulation entre le conscient et l’inconscient, et favorisant une prise de conscience globale et profonde.

Elle s’appuie sur les principes selon lesquels lorsqu’une pensée est inhibée, elle laisse une trace à la fois psychique et physique. Il en va de même pour le corps qui, lorsqu’il est touché il déclenche des sensations,  émotions, images ou paroles. 

L’analyse psycho-organique (APO), reconnue par l'Association Européenne de Psychothérapie (EAP), apparait comme une méthode complète et efficace, qui permet de concevoir l’individu dans sa globalité (la psyché, le cœur et le corps).  

Créée par Paul Boyesen à la fin des années 70, l’analyse psycho-organique s'inspire à la fois de la démarche psychanalytique classique (S.Freud) et d’une vision psychologique plus large (C.Jung), tout en intégrant la dimension psychosomatique comme celle proposée par W. Reich.

Cette méthode allie le travail analytique avec des mots, et le travail avec le corps. 

 

L’analyse psycho-organique se présente aujourd’hui comme une approche fondée sur 4 grands axes psychothérapeutiques :

 

  • L’axe psychanalytique 
  • L’axe psycho-énergétique et psycho-corporel
  • L’axe de la psychologie humaniste
  • L’axe philosophique et « sensologique » (aspect fondamental de l’analyse psycho-organique)

L’analyse psycho-organique invite à faire le lien entre les différents niveaux de l’être en prenant en compte à la fois les manifestations du corps, des émotions et des pensées. Elle favorise ainsi une réelle transformation intérieure et une réappropriation de son être dans son entièreté.

En effectuant un travail sur l’inconscient, son aspect analytique permet l’identification et l’élaboration des problématiques, la recherche de sens, le tissage des liens. L’approche psychocorporelle permet quant à elle de travailler sur le corps et l’énergie qui y circule, sur les sensations, sur les émotions, les ressentis, sur la libération des blocages.


Ainsi, l’analyse psycho-organique, psychothérapie complète qui associe travail analytique, expression corporelle et émotionnelle, permet entres autres :

 

  • d’exprimer ses sentiments, ses affects, ses émotions
  • de prendre conscience de son corps et de son énergie vitale
  • de renouer avec ses sensations et son « identité organique »
  • d’avoir accès à la signification et aux origines de ses difficultés
  • de se libérer de ses blocages 
  • de mieux se connaitre et mieux se comprendre 
  • de prendre conscience de la connexion profonde entre le sens que l'on donne à sa vie et la manière dont on la ressent
  • de résoudre ses conflits intérieurs

 


L’analyse psycho-organique s’adresse aussi bien aux personnes qui veulent régler une problématique particulière ou à celles qui souhaitent tout simplement développer leur potentiel.

Une séance d’analyse psycho-organique dure généralement entre 45 minutes à 1 heure.

Les rencontres se déroulent soit en face à face, soit en position allongé. 

Il n’y a pas de séance type mais une multitude de possibilités afin de répondre aux besoins et aux attentes de chacun.

Selon la problématique abordée et la personnalité de la personne, une approche pourra alors être envisagée. Le psychothérapeute choisira d’orienter la séance soit du corps vers la psyché, soit de la psyché vers le corps. 

La relation thérapeutique est toujours bienveillante. Elle est fondée sur l’écoute, la confiance, le respect, l’engagement et l’éthique. Le thérapeute observe et prend en compte les réactions corporelles, les émotions et les pensées. 

Les outils utilisés sont la parole, le travail corporel, l’analyse des rêves, les rêves éveillés, les symboles, la respiration, le mouvement ou encore la créativité.

La démarche peut également s’effectuer en groupe par des séances de 4 à 7 jours consécutifs, ou par des séances régulières mensuelles. 

Le nombre de rencontres peut varier selon les objectifs et les problématiques que l’on souhaite résoudre. 

Toutefois, une démarche en profondeur peut facilement s’échelonner sur plusieurs mois, voire 2 ou 3  ans.

L’un des aspects fondamental de l’analyse psycho-analytique est la sensologie, concept développé par Paul Boyesen. Ce concept tient compte aussi bien du sens (direction) que des sens (ressenti). 

Citation

Nous ne pouvons avancer vers plus de paix intérieure, si nous restons en guerre avec une partie de nous-mêmes - Thomas d'Ansembourg

Analyse psycho-organique : une psychanalyse intégrative

Présentation de l'Analyse psycho-organique, une thérapie psychocorporelle.

Posté par Spirivie
Analyse psycho-organique : une psychanalyse intégrative
Analyse psycho-organique : une psychanalyse intégrative
Posté par Spirivie
A la une!