Le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur

Spiritualité
10 janv. 2018
Séverine Charlier


Le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur

La vie est quand même mystérieuse et fascinante. Cette planète compte 7 milliards d’habitants et autant de façons différentes de voir la vie. Nous sommes tous constitués physiologiquement de la même façon, nous avons tous 5 sens et pourtant nous ne percevons pas la même chose d’un objet ou d’une situation commune.

Comment expliquez que nous interprétons le même évènement de manière différente ? Sur quelle vérité devons-nous nous baser pour construire nos valeurs ?

J’aime comparer la vision que nous nous faisons de ce qui nous entoure comme une paire de lunette possédant une dioptrie différente pour chaque individu. Cette paire de lunette est fabriquée avec nos croyances et valeurs inculquées dès l’enfance, par la société, par nos peurs, nos blessures, nos joies, nos expériences de vie. Autant dire qu’elle est faite sur mesure comme une robe de grand couturier et que cette paire est unique et ne convient à personne d’autre que nous. Si vous échangiez votre paire de lunette avec quelqu’un d’autre, vous trouveriez sa vision des choses bien étrange. Il vous faudrait un temps d’adaptation à vos yeux et votre cerveau pour comprendre certaines choses et même devoir expérimenter pour vous faire changer d’avis et adapter le point de vue de votre voisin.

En tant qu’enfant, nos parents nous ont créer une paire de lunette, qu’ils ont façonné à leur point de vue selon leur propre expériences et valeur sans tenir compte de notre vision. Ce qui est évident puisque, en temps que bébé, puis enfants, nous prenons exemple sur notre entourage qui est le premier de nos modèles. Nous ne posons pas vraiment de questions jusqu’à l’adolescence ou l’âge adulte. Lors de notre réveil à nous même, nous commençons à comprendre que ce qui est bon pour les autres ne l’est pas vraiment pour nous, que les lunettes que nous avons portées toute notre vie, ne sont plus adaptées à nos yeux et c’est alors que comme pour une paire de jumelle, nous tournons le bouton par nos expériences, nos envies afin d’ajuster la mise au point de l’image que nous avons de nous et que nous voulons avoir du monde.


Si la vision du monde que vous avez aujourd’hui, ne vous plait pas, changez les verres de vos lunettes !

Bien-sûr, je ne vous demande pas de mettre des œillères, de faire l’autruche. Evidement qu’il y aura toujours des guerres, de la famine, et d’autres trucs bien dégeu dans ce monde. Evidement qu’il y a des choses extérieures pour lesquelles vous n’y pouvez rien, MAIS vous pouvez changez votre regard, prendre conscience qu’il y a des choses moches mais qu’il y a aussi des choses merveilleuses. Pourquoi se concentrez sur les crises économiques, les maladies alors qu’il y a aussi autant de gens qui ont réussit dans la vie, de gens en bonnes santé, des remèdes trouvés, des personnes remplies d’amour au coin de la rue etc…Dans la vie, vous n’êtes pas responsable des paroles ou actes des autres mais vous êtes responsable de la façon dont vous réagissez, dont vous percevez les choses. Nous sommes tous des co-créateur de notre monde et nous avons chacun la responsabilité de voir les choses de manière positive afin de montrer l’exemple aux autres ou de rester du côté obscur de la force en alimentant les égrégores négatifs de notre entourage, de la société en nous lamentant devant le journal télévisé ou les programmes à deux balles qui nous balancent de la violence et du sexe à gogo pour nous laver le cerveau.


La vision que vous avez de vous-même ou du monde n’est que le reflet de votre vérité...

Et au risque de vous décevoir, dans ce monde, personne n’a raison et personne n’ a tort non plus. LA vérité n’est pas unique et figée, elle est multiple et multi dimensionnelle et si nous étions élevés dans cette vision des choses, bien des conflits auraient été évités. C’est pour cette raison qu’il est important de ne pas juger, jeter la première pierre. Il faut bien comprendre que chaque individu fait et dit les choses en fonction de sa propre perception et du chemin d’incarnation qu’il doit expérimenter. Et que ce qui vous choque, vous fait du mal ou au contraire vous fait vibrer n’aura pas le même effet sur quelqu’un d’autre. Cessez donc de lutter contre les vagues des autres et surfer dessus. Respectez l’opinion et la façon de vivre les gens, ne les obligez pas à changer de paires de lunette s’ils ne le désirent pas, vous ne savez pas ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils ressentent. Si leur vision vous dérange, respectez et passez votre chemin.

Au même titre que même s’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, vous n’avez pas à vous ranger du côté de la majorité si vous n’êtes pas en adéquation avec ce qui se passe ou se dit autour de vous. La vérité, la vision des choses qui vous convient n’est ni celle de vos parents, ni celle de la société ou de ceux à qui vous désirez faire plaisir mais celle qui vibre au fond de vous-même si elle semble marginale aux yeux des autres. Vous êtes ici sur cette terre pour apprendre à reconnaître le moi divin qui est en vous, à expérimenter l’unicité dans l’illusion de la séparation. Ce n’est pas un manque de respect pour vos parents que de dire stop à certaines fausses croyances qui ne collent pas avec votre véritable moi. Bien au contraire, un parent qui pour moi a réussi sa mission de parent (d’éducateur, de guide) est celui qui aura fait de ses enfants des adultes libre d’être eux même. Libre de prendre des décisions de vie qui lui convient à lui seul, qui n’aura pas peur de se préoccuper de ce que l’on pense de lui parce qu’il saura que quoi qu’il fasse ou dise, l’amour doit venir en premier lieu de l’intérieur de soi et non du regard des autres.

Donc si vous voyez le monde de façon horrible, que vous n’y voyez que souffrances et désolation, regardez en vous, au plus profond de votre cœur, quelle est la vision que vous avez de vous-même. Vous a-t-on enseigné qu’il faut mériter pour recevoir quelque chose ? Qu’il faut faire passer le travail avant l’amour ? Que les gens qui font ce qu’ils aiment dans la vie, sont toujours pauvres ? Que le monde est peuplé de gens en qui on ne peut pas faire confiance ? Tout ce que vous percevez autour de vous, vos attitudes face au monde, face à l’autre n’est que l’addition de ce que l’on vous a montrer toute votre vie, et cela peut être même de génération en génération. La question est de voir si vous voulez garder sur votre nez votre vieille paires de lunette toute crasseuse conçue à la vue de votre égo ou si vous voulez une paire toute neuve adapté à la vue de votre âme ?


Séverine Charlier - Praticienne reiki, énergéticienne

Retrouvez toutes mes infos : cliquez ici
Lien vers mon site internet 

CommentaireAnnuler de Répondre