Comment visualiser et intégrer le positif au quotidien

Connaissance de soi
06 sept. 2017
Sandra Triaire

Nous avons toutes et tous en nous la possibilité de transformer ce qui ne nous convient pas en quelque chose qui nous correspond parfaitement bien. Pour découvrir ce potentiel souvent dissimulé, il faut dans un 1er temps prendre conscience et accepter que tout ce qui se passe en nous et autour de nous se réalise uniquement selon notre état mental, énergétique, physiologique et émotionnel.

Ensuite il est bon de reconnaître que la puissance du mental entretient plus facilement les expériences négatives plutôt que les expériences agréables et reconnaître également que nous avons tendance à n'exploiter qu'une petite partie de notre cerveau par commodité et confort.

 

Comment ré-informer le cerveau et son circuit de vos réelles intentions et besoins ?

Je vous propose à travers cet article de mettre en place la visualisation créative et libératrice en 4 étapes simples et accessibles à tous. Cette technique va vous permettre de ré-informer vos cellules du changement souhaité.

Le cerveau peut-il être calme et apaisé au quotidien ?
Oui il le peut, le cerveau détermine notre façon de penser, notre façon de se mettre en action, notre façon de parler. Il va également gérer notre état émotionnel. Le cerveau est l'organe le plus important de notre corps, il va utiliser les mécanismes mis en place depuis la petite enfance et cultiver ceux-là tout au long de notre existence, mais rien n'est permanent et tout changement ne dépend que de soi et de sa volonté.

Qu'est-ce qui se cache dans les couches inférieures de notre esprit ?
Une méga pépite d'or ! Nous sommes tous dotés d'une plasticité cérébrale dont les synapses ne demandent qu'à absorber de nouvelles informations, alors n'hésitez pas ! Informez ! Nous sommes tous en mesure d'utiliser nos expériences positives, petites ou grandes, comme forces intérieures afin de mettre en place une nouvelle forme de penser. De cette façon il devient possible d'adopter une manière de vivre réellement adaptée à ses besoins. Pour cela il est nécessaire de vous porter à votre écoute spirituelle et corporelle, d'aller dans les couches inférieures de votre esprit, là ou se trouve la pensée libre et authentique.

Vous pourrez trouver au fin fond de votre esprit, vos réels désirs, votre amour, vos besoins et votre bonheur.
Toutes les pensées parasites situées à l'étage supérieur du mental ne sont qu éphémères, leur passage n'est pas fait pour être permanent, il est juste indicateur d'un état d'être du moment à entendre sans attendre. La méditation et la visualisation créatrice sont à elles deux, une excellente méthode qui permet de transiter vers son moi réel, vers sa vraie personnalité.

Et le corps dans tout ça, que pense-t-il de ces contraintes?
Lorsque les parties du mental se braquent et se figent sur une idée désagréable ou un événement fâcheux, le corps lui, va automatiquement entrer en résonance avec le ressenti parasitaire déposé puis va à son tour stocker dans l'organisme. Le corps va alors diffuser l'énergie parasitaire dans une ou plusieurs parties corporelles avant de se manifester par le biais d'une douleur, d'une fatigue inexpliquée, d'une prise de poids inappropriée ou autres symptômes et pathologies fonctionnelles.

De nombreux symptômes fonctionnels proviennent d'une absence d'harmonie entre la pensée réelle et l'action ordonnée par le cerveau.
Si vous prêtez attention à votre respiration et à son mouvement à un moment où vous vivez une situation inconfortable, vous remarquerez que celle-ci se fait mécanique par instinct de survie. Vous remarquerez aussi que vos pensées ne permettent qu'une respiration thoracique générant stress, agacement, angoisse ou réaction inadaptée. La respiration non libre conduit le corps à se positionner en mode alerte et en mode auto-défense et ce, pour son bien. C'est à travers ces symptômes qu'il offre la possibilité de réagir en conscience. Là encore, la plupart des individus ont tendance à penser que les maux du corps sont signes de catastrophe ou de malchance alors que la fonction du corps humain est parfaitement juste. Chaque mal indique et prévient.

L'idéal est d'entendre tous ces symptômes comme des messagers positifs afin de ne pas ancrer dans chaque cellule du corps la figure négative de la situation.
Pensez à retenir au moins un aspect positif dans toute situation inconfortable et soyez conscient de cet aspect positif, il y en a toujours un. Notre corps est notre temple, il est le palais dans lequel nous vivons 24h/24. Autant y vivre bien...

Apprendre à jardiner les pensées positives et cultiver le bonheur :
Commencez par prendre en considération, que votre corps et votre esprit sont à eux deux, un immense jardin verdoyant et que ce sublime jardin n'appartient qu'à vous. Vous seul détenez le pouvoir de décision sur son entretien quotidien.
Considérez ensuite que les expériences toxiques sont les mauvaises herbes et que toutes les pensées positives et les bons moments sont eux, des magnifiques fleurs ou arbres fruitiers qui embellissent votre jardin jour après jour.
Imprégnez-vous simplement des belles pousses et laissez votre verdure déraciner les anciennes plantations sans valeurs.
Plus vous vous nourrirez de situations positives, plus vous entrerez en belle relation avec vous-même. Lorsque vous serez en écoute et observation conscientes, l'évidence de laisser les mauvaises graines se dissiper à l’extérieur vous déposera le contentement.


Appliquer la visualisation créatrice en 4 étapes 

Étape #1 : JE RESPIRE

  • Portez tout d'abord attention à votre respiration en inspirant profondément par le nez puis en expirant doucement par la bouche. Répétez plusieurs fois l'inspiration-expiration. (Vous pouvez pratiquer en position allongée, assise ou encore debout. Faites selon vos besoins)
  • Prenez conscience de votre respiration puis laissez votre corps se détendre à son rythme.
  • Une fois que votre corps a commencé à se détendre, posez votre conscience sur votre cœur puis laissez votre respiration devenir un peu plus ample. Sentez votre abdomen se gonfler et votre thorax se soulever à chaque inspiration puis sentez le mouvement de va-et-vient de votre respiration.
  • Après quelques respirations amples, laissez votre respiration aller à son rythme et portez votre conscience sur les bienfaits qu'elle dépose sur vous et en vous.


Étape #2 : J'ÉVEILLE UNE IMAGE

  • Éveillez en vous une image de bonheur, un moment ou un lieu ou vous vous êtes senti(e) particulièrement bien et détendu(e). Cela peut être un moment récent ou ancien, peu importe, laissez venir à vous l'image agréable et placez votre conscience sur ce moment où vous vous sentiez plein(e) de joie et de bonheur.
  • Observez chaque détail du lieu et du moment où vous vous sentiez parfaitement serein(e) et apaisé(e), observez les couleurs, imprégnez-vous des odeurs, écoutez chaque son et laissez glisser toutes ces douces sensations en vous.
  • Éveillez maintenant un sentiment de gratitude envers vous-même et envers votre vie puis respirez à l’intérieur de ce sentiment. Laissez chaque information parcourir l'ensemble de votre corps et la totalité de votre esprit.
  • Essayez maintenant de ressentir l'apaisement lié à cette image et à la gratitude éveillée. Laissez votre corps se détendre un peu plus en profondeur. Si des pensées parasites s'invitent, expirez en les visualisant hors de votre corps et revenez à l'image agréable de départ.


Étape #3 : JE PRENDS CONSCIENCE

  • Ouvrez maintenant votre conscience à la sensation de bien-être lorsque votre image agréable se projette dans votre esprit.
  • Chaque moment de bonheur vécu est présent dans votre esprit. En relaxant votre corps et votre mental, vous permettez à ces moments de renaître.
  • Soyez à la fois conscient du moment déjà vécu et du bien-être qu'il vous apporte là tout de suite, en projetant en vous le souvenir.
  • Continuez à respirer en étant en lien avec votre moment puis laissez l'information se diffuser en vous. Cette information est votre force intérieure, elle est votre carburant. Acceptez de changer et d'inverser vos pensées en mettant en avant votre positivité, votre joie, votre amour et votre gratitude.
  • Ouvrez-vous totalement à votre relaxation et laissez-la vous remplir pour mieux réceptionner toutes ces images agréables et moments heureux.

Étape #4 : J'INTÈGRE ET RÉ-INFORME

  • J'assimile chaque sentiment de paix et de bonheur dans mon corps et dans mon esprit.
  • À partir de maintenant, tout ce qui me semble bon et juste sera à la surface de mon esprit, disponible et accessible à chaque fois que cela me sera nécessaire.
  • Je laisse mes anciennes croyances hors de moi et dépose dans toutes mes cellules mes nouvelles informations.
  • J'accepte ce changement et suis en parfait accord avec mon corps et mon esprit.
  • Je suis la seule personne à savoir ce qui est bon pour moi, je le reconnais.
  • Je me donne de l'amour.

Vous revenez ensuite tranquillement en inspirant profondément et en expirant doucement et lentement. Vous reprenez contact avec votre énergie et votre corps en laissant des petits mouvements surgir depuis le bas de votre corps jusqu'en haut de votre corps. Baillez largement et souriez-vous.

Vous venez de ré-informer votre corps et votre esprit, votre mental ne garde pas le pouvoir, vous êtes libre... J’espère que ce petit exercice vous aura apporté ce dont vous aviez besoin.
Avec le cœur,


Sandra Triaire - Sophro-analyste, sophro-relaxologue, Thérapeute corporelle en santé naturelle
Retrouvez toutes mes infos : Cliquez ici !

Site : https://www.bodylanguage.center/ 

CommentaireAnnuler de Répondre