Le besoin de reconnaissance : Une prison invisible

Connaissance de soi
06 févr. 2018
Jessie Birra


Le besoin de reconnaissance : Une prison invisible

Nous avons tous un besoin en commun, en tant qu'être humain, c'est la reconnaissance.

Être reconnu :
- pour notre travail,
- en tant que femme, homme, mère, père, ami(e), sœur, frère ...
- pour ce que l'on apporte à une relation,
- pour nos qualités, nos talents, nos dons, notre savoir-faire, etc.

Actuellement, cette blessure de non-reconnaissance est ancrée en chacun. Pour la découvrir, c'est un voyage à faire dans son enfance, qu'il nous faut entreprendre. Les fondations de notre vie d'adulte ont été construites sur l'enfant que nous avons été. Et cet enfant s'est formé sur ce qu'il a vécu avec ses parents.


L'origine du besoin de reconnaissance
L'enfant que nous étions avait besoin de validation de ses parents pour définir sa valeur. S'il se sent entouré et soutenu, s'il sent que l'on approuve ce qu'il est et ce qu'il fait, il accordera de la valeur à qui il est. Si au contraire, il ne reçoit pas ces validations extérieures, il portera la croyance de ne pas avoir de valeur. Ce qui formera plus tard son manque de confiance en lui et en la vie.

Nous savons tous que nos parents n'ont pas toujours été dans de bonnes dispositions, pour accueillir le petit être que nous étions. Il n'y a aucun jugement à porter, mais juste comprendre le mécanisme de cette blessure.
Nous pouvons dire en même temps que tous, nous avons été blessés, car nous n'avons pas été reconnus à notre juste valeur à un moment de notre vie.


La blessure du manque de reconnaissance
Sans le savoir, c'est de nos parents que l'on attend la reconnaissance. Même une fois adulte, dans notre subconscient nous attendons toujours la validation de nos parents. Que ceux-ci soient vivants ou disparus, que nous ayons de bons ou de mauvais rapports ensemble. C'est notre petit enfant qui a été créé par cette femme et cet homme qui demande qui il est ? Et s'il a de valeur ?

Car les parents sont à l'origine de notre existence, ce sont eux qui nous ont créés. Ce besoin de reconnaissance répond à une question bien plus profonde :

Ai-je le droit d'exister ?

  • Ai-je assez de valeur pour exister ?
  • Est-ce que je remplis vos rêves, vos aspirations en existant ?
  • Suis-je assez bon et doué pour que vous m'ayez fait naître ?
  • Est-ce-que je remplis ma part du contrat ?

Suite à cette réponse, j'aurais le droit d'être heureux, de vivre ma vie, de m'apporter ce que je souhaite, de vivre vraiment. Nous recherchons la reconnaissance comme preuve que l'on a le droit d'exister. C'est presque une monnaie d'échange, vous savez si je fais ça, j'ai droit à ça... Cela ne vous rappelle rien ?

Oui, notre société actuelle. Nous pensons que nous devons avoir de la valeur pour recevoir l'approbation d'exister. Nous croyons inconsciemment, qu'il nous faut mériter le bonheur, le succès, la joie et même la vie ! Posez-vous la question, débusquez vos conditionnements et vos croyances inconscientes. Vous découvrirez que là, tout au fond de vous, votre enfant intérieur pense devoir mériter son droit à exister ...

Tous nos agissements découlent de ce besoin de reconnaissance et donc de l'approbation des autres. C'est inconscient, mais cela régit notre vie entière à notre insu. Car nous ne voyons pas le manège qui se joue en nous. A chaque fois que nous allons recevoir de la reconnaissance, ce ne sera pas assez. Car nos portons tous la croyance inconsciente, que nous devons mériter notre droit à exister.


La libération du besoin de reconnaissance
Comment recevoir cette reconnaissance sans le besoin que ce soit nos parents qui la formule :

"De reconnaître en toi ce droit d'exister
et il ne dépend pas des autres mais SEULEMENT de toi."

Prenez conscience de ce besoin de reconnaissance et offrez-vous le droit d'exister. L'univers vous a créé, car il avait besoin de vous. La vie ne serait pas complète sans vous. Même si vos parents n'ont pas su vous montrer comme vous êtes importants et uniques. Ils le pensent en leurs forts intérieurs, en leurs âmes, n'en doutez pas... Comprenez que, lorsque vous recherchez l'approbation des autres, c'est celle du petit enfant que vous avez été et qu’il recherche celles de ses parents.

Il n'a pas pu être rassuré et validé dans son droit à exister. Aujourd'hui, vous pouvez vous offrir cette libération, honorez qui vous êtes vraiment en prenant conscience que juste le fait d'être là, ici, vivant, vous êtes à votre juste place.

Vous avez le droit d'exister et vivre selon vos envies, vos rêves, incarnez qui vous êtes vraiment. En apportant de la conscience et votre attention sur ce qui se jouait depuis des années en vous à votre insu vous libère. Vous prenez conscience que votre existence ne dépend que de vous.


Jessie BIRRA - Thérapeute, Auteure et Channel
Retrouvez toutes mes infos  : cliquez ici

Auteure du livre « Mon Dialogue avec la Source : Découvrez une conversation extraordinaire entre une femme et la face féminine de Dieu » - Cliquez ici
https://www.clespirituelles.com/


CommentaireAnnuler de Répondre